Modalités en petits caractères

Tourisme-Montréal a lancé son nouveau site. Beau, léché, plein de vidéos. Et en flash. On imagine le tollé des experts en indexation. On dit qu’il a coûté 1.5M$. C’est des sous. Patrick et Heri nous donnent leurs avis. Mais le plus intéressant est dans les petits caractères.

La première chose qu’on leur souhaite c’est que plein de gens vont relier le site pour qu’il score haut dans les moteurs de recherche. On aime bien que les touristes découvrent Montréal. C’est un secret bien gardé.

Avis juridique
Mais il risque même de rester trop bien gardé. Selon les « modalités d’utilisations » du site, il est interdit de faire un lien vers le site! (Mise à Jour 17h00: l’avis sera corrigé)

Il vous est interdit de créer dans d’autres sites Web des liens les reliant à ce site Web sans l’autorisation expresse du Propriétaire du site. (Pour obtenir cette autorisation, veuillez communiquer avec notre administrateur Web à info@tourisme-montreal.org .) (extrait des « modalités d’utilisations« )

Comment faire connaître le site à des touristes potentiels? Étrange. N’est-ce pas condamner le site?. Ou alors le budget marketing sera faramineux. (via Hugh McGuire)

Ami juridique
Je ne vois pas quel rapport il y a entre « utiliser leur site » et « poster un lien dans mon site ». Je n’ai pas à être contraint par des modalités externes dans un espace qui ne leurs appartient pas. D’ailleurs déjà 70 000 liens se retrouvent dans Google et je serais étonné que le pauvre webmestre les ait tous « approuvés ».

À vie juridique
Je me demande si je peux moi aussi improviser à faire mon propre avis juridique dans MON espace qui contraint les autres dans LEUR espace.

1. L’utilisation de ce blogue est soumise aux modalités d’utilisation de Zéro Seconde qui vous demande de bien vouloir les lire avant de naviguer ou d’utiliser ce site Web. En utilisant ce site, l’utilisateur reconnaît avoir lu, compris et accepté ces modalités.

2. Il vous est interdit de poster dans d’autres blogues les lettres de Z, E, R, O et S, C, N, D sans l’autorisation expresse du propriétaire du blogue.

3. Il est interdit à tous de lire ce billet.

4. Il est interdit de dire que c’est interdit.

Je crois que je suis protégé à vie.

P.-S.: Je rappelle à tout ceux qui ont oublié: le web n’est pas Internet. Le web est un des protocoles de communication sur Internet. Le « HTTP » signifie Hyper Text Transfert Protocol et que si quelqu’un n’aime pas les hyperliens il existe d’autres protocoles pour « être sur Internet », comme Telnet, FTP et Archi.

Conférencier, consultant en stratégie web et réseaux sociaux, chargé de cours. Nommé un des 8 incontournables du Montréal 2.0 (La Presse, 2010). Je tiens ce carnet depuis 2004.

7 réponses à “Modalités en petits caractères” Subscribe

  1. Marc André 27 mai 2008 à 17:43 #

    Le pire, c’est que ce semble une interdiction courante, j’ai traduit la même pour le site de la compagnie pour laquelle je travaille indirectement. Dans l’ancienne version, il était tout bonnement interdict de pointer des hyperliens, maintenant, ceux vers la page d’accueil sont permis. N’empêche, je doute sérieusement que Google, Yahoo, et al. aient une autorisation écrite…

  2. Martin Lessard 27 mai 2008 à 18:55 #

    Marc-André, es-tu en train de me dire que les p’tits avocats sont en train de faire leurs petits carrés de sable dans leur coin et qu’ils espèrent ainsi faire jurisprudence sans que l’on s’en apperçoive?

  3. Marc André 27 mai 2008 à 21:16 #

    J’ai plus l’impression que chacun copie le verbiage de l’autre, sans se donner la peine de voir si ça de l’allure ou non.

  4. elegault 27 mai 2008 à 21:21 #

    Bonjour Martin,

    Je viens de prendre connaissance de ton mot concernant les « inlinks ». Je tiens à te remercier d’avoir soulevé le point. En effet, c’est un avis juridique qui n’a pas été révisé pour le lancement du nouveau site. Pour faire une histoire courte, nous avons eu par le passé une très mauvaise expérience avec des sites pornos qui ont créé des liens sur notre ancien site. Tu comprends sans peine que tout ceci a créé de très mauvaises associations pour Tourisme Montréal…

    Ceci dit, j’envoie immédiatement notre avis juridique se faire réviser par nos avocats. À l’avenir, nous inviterons – et encouragerons – toute la communauté à faire des liens sur notre site.

    Comme tu le dis si bien : « On aime bien que les touristes découvrent Montréal. C’est un secret bien gardé. » Et nous allons tout faire pour le divulguer !

    Encore merci pour tes commentaires.

    Emmanuelle Legault
    Directrice des communications
    Tourisme Montréal

  5. Martin Lessard 27 mai 2008 à 22:06 #

    Emmanuelle, vous me voyez rassuré.

  6. Anonymous 29 mai 2008 à 19:53 #

    Tiens ça me donne une bonne idée d’avis juridique:

    Toute personne qui lit cet article doit obligatoirement y pointer un lien à partir de son propre site Web ou son profil social.

  7. Martin Lessard 30 mai 2008 à 09:49 #

    Anonyme, c’est encore meilleur!

Laisser un commentaire

5 points pour bien bâtir votre auditoire

À la question «Quels sont les éléments les plus importants pour bâtir son audience» posée par Olivier Lambert, j’avais répondu […]

Changement de cycle [4] / Internet est mort, vive les internets

Toute transition laisse apparaître par décantation les éléments moteurs qui alimenteront le cycle suivant. Ce billet clôt une série de quatre sur le changement de […]

Zéro Seconde a 10 ans!

En février 2014, mon blogue a soufflé ses 10 bougies. C’est une décennie complète à observer les impacts du numérique sur […]

Changement de cycle [3] / Deep Learning, robots et AI: à qui appartiendra l’économie de demain?

Changement de cycle [1]: Élites hors circuit numérique Changement de cycle [2] / Élites? Quelles élites? Changement de cycle [3] […]

Les médias sociaux en entreprise

Je vous invite au lancement de mon livre “Les médias sociaux en entreprise” que j’ai co-écrit avec Marie-Claude Ducas et Guillaume Brunet. Dépêchez-vous de […]

Pourquoi bloguer (dans un contexte d’affaires)

Voilà la couverture du livre dans lequel j’ai écrit le premier chapitre « Bloguer pour influencer ». Il est maintenant en pré-vente […]