À la question «Quels sont les éléments les plus importants pour bâtir son audience» posée par Olivier Lambert, j’avais répondu en 5 points, points que je vous partage ci-dessous.

batiruneaudience

1- Écouter ce qui se dit déjà sur les réseaux à propos de votre domaine d’expertise ou qui vous plait pour votre propre intérêt. Ce sera votre communauté.

Il est aujourd’hui très rare de démarrer un sujet de conversation ex nihilo. Quelque part circulent des conversations, plus ou moins structurée, plus ou moins visibles, sur votre domaine d’expertise ou sur ce qui vous intéresse. Demandez-vous ce qui les intéresse, dites-vous que c’est avec eux que vous conversez. Soyez à l’écoute de ce qui s’y discute.

2- Demandez-vous ce que vous allez apporter de plus: serez-vous un relais ou un filtre? Ferez-vous des synthèses ou des analyses? Bref ou long? Dans l’instantané ou dans la réflexion longue? Ce sera votre apport à cette communauté.

Qui souhaite soliloquer dans son coin? Préoccupez-vous un minimum de ce qui préoccupe les autres. Que vous soyez racoleur ou subtil, posé ou dithyrambique, affirmé ou apprenant, trouvez la façon de résonner dans la communauté, pour la nourrir, à votre façon.

3- Ne misez pas que sur la production de contenu sur votre site: investissez autant de temps dans la « conversation » sur les plateformes sociales. Commentez le contenu des autres, ne faites pas juste la promotion de vos contenus.

Si vous croyez que votre contenu, en soi, fait une différence, détrompez-vous. Dans les médias sociaux, sa valeur tient autant à l’émetteur qu’au contexte d’émission. Dans une surabondance d’information, ce qui ressort du lot est ce qui nous relie aux autres. Nous conversons avec ceux que l’on connait et on commente chez ceux avec qui on fera la conversation.

4- Ne produisez que du contenu qui vous intéresse. Vous êtes votre premier public. Mais sachez que vous devrez produire en pensant à ce qui peut faire sens, en ce moment, dans la communauté, si vous souhaitez qu’elle s’implique dans la conversation.

Alimenter une conversation est un subtil dosage de nouveauté et de déjà-connu. On doit pouvoir comprendre à quoi se rattache ce que vous apportez à la conversation. Il doit y avoir des liens avec ce qui est dans l’air du temps dans la communauté ou qui pourrait apporter un angle nouveau ou qui répond à des attentes soit exprimées ou cachées.

5- Pour que votre auditoire s’intéresse à vous, à vos contenus et à votre domaine d’expertise, vous devez déterminer si il est expert ou non dans votre domaine d’intérêt.

S’il est peu familier avec votre domaine, rendez simples et familiers vos sujets, avec des exemples concrets et intéressants pour leur donner des points de comparaison. Si au contraire, il est expert, soyez pointu et à la fine pointe, et, par-dessus tout, vous, soyez vous-même! car ce sera là une caractéristique unique — que votre auditoire saura apprécier et viendra chercher !

Mots clés:

Conférencier, consultant en stratégie web et réseaux sociaux, chargé de cours. Nommé un des 8 incontournables du Montréal 2.0 (La Presse, 2010). Je tiens ce carnet depuis 2004.

Pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

5 points pour bien bâtir votre auditoire

À la question «Quels sont les éléments les plus importants pour bâtir son audience» posée par Olivier Lambert, j’avais répondu […]

Changement de cycle [4] / Internet est mort, vive les internets

Toute transition laisse apparaître par décantation les éléments moteurs qui alimenteront le cycle suivant. Ce billet clôt une série de quatre sur le changement de […]

Zéro Seconde a 10 ans!

En février 2014, mon blogue a soufflé ses 10 bougies. C’est une décennie complète à observer les impacts du numérique sur […]

Changement de cycle [3] / Deep Learning, robots et AI: à qui appartiendra l’économie de demain?

Changement de cycle [1]: Élites hors circuit numérique Changement de cycle [2] / Élites? Quelles élites? Changement de cycle [3] […]

Les médias sociaux en entreprise

Je vous invite au lancement de mon livre “Les médias sociaux en entreprise” que j’ai co-écrit avec Marie-Claude Ducas et Guillaume Brunet. Dépêchez-vous de […]

Pourquoi bloguer (dans un contexte d’affaires)

Voilà la couverture du livre dans lequel j’ai écrit le premier chapitre « Bloguer pour influencer ». Il est maintenant en pré-vente […]