3 liens pour comprendre les Kindle Singles

3 petits liens ce matin pour souligner la sortie des Kindle Singles d’Amazon: des livres plus courts, sous forme électronique, pour une époque pressée. Ne vous trompez pas, malgré que ce soit une certaine forme de repackaging/rebranding des eBooks, c’est tout UN changement tellurique qui peut se produire dans le l’industrie du livre. Les liens suivants vous le démontreront.
Un « single » pour Kindle c’est :
– un livre de 5000 à 30 000 mots (environ 15 à 90 pages)
– un prix entre 0.99 $ et 4.99 $ (en général c’est entre 8 et 14 $)
– et qui portera sur une seule idée forte, bien documentée, bien argumentée et bien illustrée
Boutique Kindle Singles  
Amazon invente le livre « single« , d’Olivier Ertzscheid

Ce n’est ni pour la forme (le format ebook « court » existe déjà), ni pour le prix , mais c’est sa ressemblance avec l’industrie musicale (où le «single» à 0,99$ du Apple Store a sauvé la peau de l’industrie de la musique) qui  fera «du « single » LE vecteur de sa stratégie de diffusion au détriment de « l’album »» et «autorisera, comme les « singles » musicaux l’autorisèrent, un déferlement littéralement vertigineux, un fractionnement quasi infini de ce qui peut être un livre, de ce que peut être un livre.»
On n’achète pas une bibliothèque comme un livre, de Jean-Michel Salaün

Avec «l’arrivée du web et surtout la montée des tablettes modifient considérablement la donne et l’attitude du lecteur. Sur un Kindle ou un iPad, on n’achète pas un livre, on se constitue une bibliothèque». La petite révolution consiste à retourner la conception actuelle de la valeur éditoriale d’un livre (et de supposer une élasticité de la demande globale de livres par rapport à leur prix. Autrement dit, de supposer qu’un livre, ou plutôt un titre, est concurrent d’un autre en fonction de son prix, que les livres sont peu ou prou interchangeables»
L’ogre Amazon aux pieds d’argile, d’Hubert Guillaud

Les Singles sont «une offensive aussi redoutablement structurante que celle de l’iTunes d’Apple pour la musique». «Amazon est devenu le vendeur incontournable du livre électronique en se constituant un catalogue à nul autre pareil» ; Le marché ne  «décollera pas tant qu’il sera verrouillé, que ce soit par des DRM ou par des formats trop spécifiques».

Conférencier, consultant en stratégie web et réseaux sociaux, chargé de cours. Nommé un des 8 incontournables du Montréal 2.0 (La Presse, 2010). Je tiens ce carnet depuis 2004.

Pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

5 points pour bien bâtir votre auditoire

À la question «Quels sont les éléments les plus importants pour bâtir son audience» posée par Olivier Lambert, j’avais répondu […]

Changement de cycle [4] / Internet est mort, vive les internets

Toute transition laisse apparaître par décantation les éléments moteurs qui alimenteront le cycle suivant. Ce billet clôt une série de quatre sur le changement de […]

Zéro Seconde a 10 ans!

En février 2014, mon blogue a soufflé ses 10 bougies. C’est une décennie complète à observer les impacts du numérique sur […]

Changement de cycle [3] / Deep Learning, robots et AI: à qui appartiendra l’économie de demain?

Changement de cycle [1]: Élites hors circuit numérique Changement de cycle [2] / Élites? Quelles élites? Changement de cycle [3] […]

Les médias sociaux en entreprise

Je vous invite au lancement de mon livre “Les médias sociaux en entreprise” que j’ai co-écrit avec Marie-Claude Ducas et Guillaume Brunet. Dépêchez-vous de […]

Pourquoi bloguer (dans un contexte d’affaires)

Voilà la couverture du livre dans lequel j’ai écrit le premier chapitre « Bloguer pour influencer ». Il est maintenant en pré-vente […]