Huis clos J+2

Fin de la première journée de Huis clos sur le net. Un des journalistes tweet: «Aucune idée si j’ai eu les nouvelles les plus importantes». Ah la phobie de «manquer quelque chose»!

Erreur 404Les «grandes manchettes» c’est comme la mode, la pression est forte pour nous faire sentir à côté, hors coup!

Se débrancher des médias traditionnels, tout la twitterati vous le dira, est une expérience qui donne peut-être au début des papillons dans l’estomac (comme sauter en parachute): on a l’impression qu’il y a toujours une information qui nous manque.

Ou alors c’est l’impression que les médias traditionnels nous donnent (pas de théorie de conspiration, S.V.P.), car ils ont tendance à se copier entre eux et donc font mousser davantage une information plutôt qu’une autre. La concurrence des nouvelles, quoi.

Mais en se libérant de cette emprise, on devient serein. Une information qui doit venir à vous finira par venir.

Miroir, miroir, dis-moi quelle est la dernière nouvelle
Bien sûr, le stress pour les journalistes dans le Périgord réside dans le fait qu’ils ne peuvent pas attendre que la nouvelle vienne à eux. D’où cette impression de ne pas savoir s’ils ont eu les nouvelles les plus importantes. Les journaux, la radio et la télé nous rassurent en confirmant une hiérarchisation standard des nouvelles (et qu’ensuite on veuille s’en dissocier est l’affaire de chacun, mais la référence semble rassurer).

Les journalistes ont la (fausse) impression qu’ils doivent démontrer qu’ils sont sur la même planète que les autres, c’est-à-dire synchroniser les hiérarchies de l’actualité comme les autres journalistes. On ne veut pas être le dernier à apprendre ce qui est arrivé à Haïti.

Mais à trop vouloir savoir ce « qui est important », on ne se rend pas compte que « l’importance » est donné par son réseau social. Ne soyez pas surpris que vous ne connaissiez rien de ce qui arrive aux Philippines, au Sri Lanka, ou en Côte d’Ivoire.

Ça me rappelle ce que Chomsky disait à la fin des années 80 dans « Manufacturing Consent » que la principale fonction des médias de masse aux États-Unis était de mobiliser l’opinion publique autour d’intérêts particuliers du gouvernement et du secteur privé.

Je me demande ce que « huis clos » va découvrir quant à la « fonction des médias sociaux »…

(image source)

Ma série de billets sur #huisclos (mise à jour 7 février 2010)
1- IVI: Interruption Volontaire d’Information : Décryptage. Où on repose les questions du projet (et y réponds).
2- Huis Clos J-1: Où peut-être on sent un petit flottement dans la préparation ou du moins l’annonce du projet.
3- Huis clos J+2: Où on effleure la difficile tâche de synchroniser les hiérarchies de l’actualité.
4- Huis clos : fin de parcours: Où un #boom permet de voir le travail de filtrage à l’oeuvre.
5- « Ce qu’on a découvert grâce à Huis Clos sur le Net » : Où on ne cache pas notre perplexité face à certaines « conclusions ».

Conférencier, consultant en stratégie web et réseaux sociaux, chargé de cours. Nommé un des 8 incontournables du Montréal 2.0 (La Presse, 2010). Je tiens ce carnet depuis 2004.

Pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

5 points pour bien bâtir votre auditoire

À la question «Quels sont les éléments les plus importants pour bâtir son audience» posée par Olivier Lambert, j’avais répondu […]

Changement de cycle [4] / Internet est mort, vive les internets

Toute transition laisse apparaître par décantation les éléments moteurs qui alimenteront le cycle suivant. Ce billet clôt une série de quatre sur le changement de […]

Zéro Seconde a 10 ans!

En février 2014, mon blogue a soufflé ses 10 bougies. C’est une décennie complète à observer les impacts du numérique sur […]

Changement de cycle [3] / Deep Learning, robots et AI: à qui appartiendra l’économie de demain?

Changement de cycle [1]: Élites hors circuit numérique Changement de cycle [2] / Élites? Quelles élites? Changement de cycle [3] […]

Les médias sociaux en entreprise

Je vous invite au lancement de mon livre “Les médias sociaux en entreprise” que j’ai co-écrit avec Marie-Claude Ducas et Guillaume Brunet. Dépêchez-vous de […]

Pourquoi bloguer (dans un contexte d’affaires)

Voilà la couverture du livre dans lequel j’ai écrit le premier chapitre « Bloguer pour influencer ». Il est maintenant en pré-vente […]