Google Black Out

« …If Google had a black screen, taking in account the huge number of page views, according to calculations, 750 mega watts/hour per year would be saved. » Blackle!


(via Design Observer)

L’idée fait sourire. Mais il montre à quel point ce moteur de recherche représente la véritable porte d’entrée au magma d’information sur Internet. Écologiquement parlant, ça tombe sous le sens. Mais déjà Google représente un tel retour à la simplicité des premiers ordinateurs qu’avec le retour à l’écran noir, il ne manquerait plus qu’un caret clignotant pour boucler la boucle…

Conférencier, consultant en stratégie web et réseaux sociaux, chargé de cours. Nommé un des 8 incontournables du Montréal 2.0 (La Presse, 2010). Je tiens ce carnet depuis 2004.

Une réponse à “Google Black Out” Subscribe

  1. Francois 27 juillet 2007 à 16:28 #

    Savoureux! C’est fou ce que l’intelligence collective m’impressionne.

Laisser un commentaire

5 points pour bien bâtir votre auditoire

À la question «Quels sont les éléments les plus importants pour bâtir son audience» posée par Olivier Lambert, j’avais répondu […]

Changement de cycle [4] / Internet est mort, vive les internets

Toute transition laisse apparaître par décantation les éléments moteurs qui alimenteront le cycle suivant. Ce billet clôt une série de quatre sur le changement de […]

Zéro Seconde a 10 ans!

En février 2014, mon blogue a soufflé ses 10 bougies. C’est une décennie complète à observer les impacts du numérique sur […]

Changement de cycle [3] / Deep Learning, robots et AI: à qui appartiendra l’économie de demain?

Changement de cycle [1]: Élites hors circuit numérique Changement de cycle [2] / Élites? Quelles élites? Changement de cycle [3] […]

Les médias sociaux en entreprise

Je vous invite au lancement de mon livre “Les médias sociaux en entreprise” que j’ai co-écrit avec Marie-Claude Ducas et Guillaume Brunet. Dépêchez-vous de […]

Pourquoi bloguer (dans un contexte d’affaires)

Voilà la couverture du livre dans lequel j’ai écrit le premier chapitre « Bloguer pour influencer ». Il est maintenant en pré-vente […]