Tout connecter

« Le mouvement naturel de l’internet est de tout connecter« . Internet est condamné à descendre dans l’espace physique pour doter chacune de ses composantes électroniques d’une adresse numérique, pour rendre « en interaction potentielle avec toutes les autres« , tous objets de notre quotidien.

Source de la citation: Daniel Kaplan , c’est un texte présenté à l’occasion de la 10e Université des CCI (Vichy, 7-8 septembre 2006) et qui est une fascinante réflexion sur nos manières de considérer le présent et l’avenir de l’internet.

La convergence nano-bio-info-cogno
Il avait écrit en mai que « l’innovation technologique des années à venir se concentrera autour de la “méta-convergence” entre nanotechnologies, biotechnologies, technologies de l’information et sciences cognitives – ce que les Américains désignent par l’acronyme NBIC (nano-bio-info-cogno)« . (source)

Il affirme que concrètement que dans 10 ans :

  • L’internet aura fédéré presque tous les réseaux fixes et mobiles, de communication et de diffusion, et couvrira de multiples manières tous les territoires, et toutes les situations;
  • Des puces capables de s’identifier elles-mêmes, de se localiser, de capter des informations sur ce qui les entoure (une image, une mesure de température, une identité…), de traiter et/ou stocker cette information, de se mettre en réseau entre elles ou avec des centres de décision;
  • Ces puces seront partie intégrante de architecture des objets courant de notre vie.

Le réseau se fait chair
L’existence d’une dimension réseau pour chaque objet physique sera la prochaine vraie révolution. Actuellement Internet, outre pour les geeks, n’est qu’un monde parallèle. On y entre et on y sort à volonté. Il n’est pas plus réel que le monde de la télévision. C’est un média que l’on ouvre ou ferme. Fermé, il n’a plus d’existence. Vous n’avez qu’à parler du dernier buzz sur la blogosphère à votre mère pour savoir que la réalité occupe encore la majeure place dans la tête des gens.

Le prochain protocole d’internet, le IPv6, que l’on attend depuis 10 ans, permettera de donner une adresse IP à tous les objets manifacturés créé et à créer. L’intelligence collective que l’on s’attribue sur le web ne sera plus l’unique apannage des Hommes. Les objets, d’une certaine façon, en communiquant entre eux, seront plus « intelligents ». Nous, nous serons les chef d’orchestre d’une armée d’objets qui pourront nous écouter, nous répondre ou que l’on pourra suivre à la trace…

Imaginez Internet ne plus être limité à votre ordinateur…

Conférencier, consultant en stratégie web et réseaux sociaux, chargé de cours. Nommé un des 8 incontournables du Montréal 2.0 (La Presse, 2010). Je tiens ce carnet depuis 2004.

Pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

5 points pour bien bâtir votre auditoire

À la question «Quels sont les éléments les plus importants pour bâtir son audience» posée par Olivier Lambert, j’avais répondu […]

Changement de cycle [4] / Internet est mort, vive les internets

Toute transition laisse apparaître par décantation les éléments moteurs qui alimenteront le cycle suivant. Ce billet clôt une série de quatre sur le changement de […]

Zéro Seconde a 10 ans!

En février 2014, mon blogue a soufflé ses 10 bougies. C’est une décennie complète à observer les impacts du numérique sur […]

Changement de cycle [3] / Deep Learning, robots et AI: à qui appartiendra l’économie de demain?

Changement de cycle [1]: Élites hors circuit numérique Changement de cycle [2] / Élites? Quelles élites? Changement de cycle [3] […]

Les médias sociaux en entreprise

Je vous invite au lancement de mon livre “Les médias sociaux en entreprise” que j’ai co-écrit avec Marie-Claude Ducas et Guillaume Brunet. Dépêchez-vous de […]

Pourquoi bloguer (dans un contexte d’affaires)

Voilà la couverture du livre dans lequel j’ai écrit le premier chapitre « Bloguer pour influencer ». Il est maintenant en pré-vente […]