De quel web 2.0 parle-t-on ?

Philippe Martin a écrit hier que « depuis que ce terme est apparu [le web 2.0] n’a cessé de susciter controverses et interprétations différentes dépendamment d’où on se place ». Et il offre un tour d’horizon des différentes compréhensions.

  • Pour les développeurs / codeurs, il n’y a pas de rupture entre le « 1.0 » et « 2.0. ». Le web évolue vers ce qu’il devait être initialement.
  • Pour les start-ups, c’est un terme qui implique la création de services dont le moteur et le succès sont basés sur la participation des usagers.
  • Pour les professionnels du marketing, c’est l’émergence d’une diversité de canaux de distribution permettant un « bouche à oreille » très puissant.
  • Pour les usagers-internautes, c’est une panoplie d’outils et de services pratiques, et la plupart du temps gratuits.

Philippe cite ensuite un commentaire de Jacques Froissant qui se résume ainsi : quand on utilise le terme deux point zéro, au fond c’est pour dire qu’on évoque un renouveau du web, une deuxième génération, une façon de se démarquer du « siècle dernier ». Et « cela parle aux gens. » (source)

On peut, comme Ouriel Ohayon, de TechCrunch, mettre « l’expression Web2.0 au placard. Une fois pour toutes ». Et seulement parler du « Web et de ses nouveaux défis ».

Ce serait oublier que web 2.0 n’est qu’une tournure du langage pour identifier ces changements en cours. De tout temps, une génération cherche toujours à se distinguer de la génération précédente. Cette expression rend explicite ce besoin. Et changements, il y a. Indéniable.
Mais Internet révolutionne-t-il l’humain seulement parce qu’il propose un bouton « partager »? Non. Mais il permet l’autopublication à une échelle jamais vue encore.

Conférencier, consultant en stratégie web et réseaux sociaux, chargé de cours. Nommé un des 8 incontournables du Montréal 2.0 (La Presse, 2010). Je tiens ce carnet depuis 2004.

Pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

5 points pour bien bâtir votre auditoire

À la question «Quels sont les éléments les plus importants pour bâtir son audience» posée par Olivier Lambert, j’avais répondu […]

Changement de cycle [4] / Internet est mort, vive les internets

Toute transition laisse apparaître par décantation les éléments moteurs qui alimenteront le cycle suivant. Ce billet clôt une série de quatre sur le changement de […]

Zéro Seconde a 10 ans!

En février 2014, mon blogue a soufflé ses 10 bougies. C’est une décennie complète à observer les impacts du numérique sur […]

Changement de cycle [3] / Deep Learning, robots et AI: à qui appartiendra l’économie de demain?

Changement de cycle [1]: Élites hors circuit numérique Changement de cycle [2] / Élites? Quelles élites? Changement de cycle [3] […]

Les médias sociaux en entreprise

Je vous invite au lancement de mon livre “Les médias sociaux en entreprise” que j’ai co-écrit avec Marie-Claude Ducas et Guillaume Brunet. Dépêchez-vous de […]

Pourquoi bloguer (dans un contexte d’affaires)

Voilà la couverture du livre dans lequel j’ai écrit le premier chapitre « Bloguer pour influencer ». Il est maintenant en pré-vente […]