Interlude 1 : Didier ze mime

A vec le mime Didier, c’est Marcel Marceau qui peut aller se rhabiller (ou serait-ce le contraire?!).

Je vais explorer cette semaine, sur un ton plutôt estival, quelques perles vidéo du monde d’en bas, cet endroit hors institution médiatique qui utilise le réseau pour exprimer des messages artistiques ou autre vers le haut. Ou qui sont eux-mêmes des virus artistiques du vivier internet qui ont généré des copies sans queue ni tête dans cet immense cadavre exquis qu’est devenu Youtube…

Il y a 9 épisodes à se rouler par terre.

L’acteur, Didier Lucien, (et Robert Boulos), a lancé ces petites capsules il y a un an. On le retrouve sur quelques plateformes vidéos (youtube, aol, truveo) Ce choix délibéré est aux antipodes des têtes à claques qui détiennent une propriété unique à une adresse unique.

Pour ce qui est de rentabiliser le processus, en ligne , ça ne donne pas un retour sur l’investissement très fort. Comme retour sur la notoriété, c’est par contre un grand pas. (on devrait toujours avoir trouvé un partenaire publicitaire avant le lancement si la rentabilité est le but).

Mais même une grande idée et une bonne réalisation ne font pas nécessairement un succès. Le nombre de visionnements est très respectable, mais mérite franchement plus. Comme quoi c’est comme la loterie. On veut tous gagner le gros lot. Mais pour la majorité d’entre nous, il faut continuer à bosser fort.

Le producteur laisse entendre que les possibilités sont infinies; encore faut-il les réaliser. Malgré le (probable) petit budget, il serait possible qu’il soit encore trop élevé pour maintenir un rythme qu’ils voudraient plus régulier. Mais surtout, je pense que derrière un succès, il n’y a pas que de la chance, il y a toujours beaucoup de travail. On leur souhaite (pour notre égoïste plaisir) qu’ils reprennent du collier.

Demain on verra un exemple de succès viral,qui au contraire, est complètement non voulu…

Conférencier, consultant en stratégie web et réseaux sociaux, chargé de cours. Nommé un des 8 incontournables du Montréal 2.0 (La Presse, 2010). Je tiens ce carnet depuis 2004.

Pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

5 points pour bien bâtir votre auditoire

À la question «Quels sont les éléments les plus importants pour bâtir son audience» posée par Olivier Lambert, j’avais répondu […]

Changement de cycle [4] / Internet est mort, vive les internets

Toute transition laisse apparaître par décantation les éléments moteurs qui alimenteront le cycle suivant. Ce billet clôt une série de quatre sur le changement de […]

Zéro Seconde a 10 ans!

En février 2014, mon blogue a soufflé ses 10 bougies. C’est une décennie complète à observer les impacts du numérique sur […]

Changement de cycle [3] / Deep Learning, robots et AI: à qui appartiendra l’économie de demain?

Changement de cycle [1]: Élites hors circuit numérique Changement de cycle [2] / Élites? Quelles élites? Changement de cycle [3] […]

Les médias sociaux en entreprise

Je vous invite au lancement de mon livre “Les médias sociaux en entreprise” que j’ai co-écrit avec Marie-Claude Ducas et Guillaume Brunet. Dépêchez-vous de […]

Pourquoi bloguer (dans un contexte d’affaires)

Voilà la couverture du livre dans lequel j’ai écrit le premier chapitre « Bloguer pour influencer ». Il est maintenant en pré-vente […]