Le DGE chasse les vidéos de youtube

« Les blogues sont des lettres aux lecteurs ».
C’est ce que Paul Cauchon dans le Devoir révèle ce matin (Oui au blogues, non aux vidéos), selon le porte-parole du Directeur général des élections (DGE). L’article 404 (sic! ça ne s’invente pas) de la loi électorale prévoit des exception aux dépenses électorales autorisées: la publication de lettres aux journaux.

Une image vaut mille mots
Il y a comme un air condescendant quand on dit « lettre aux lecteurs ». C’est peut-être la seule image qui vient pour en parler aux médias traditionnels.

J’avais écrit il y a deux ans que c’était plutôt un courriel à tous. Ou mieux, une chronique. Ah ben, tiens donc, l’article 404 reconnait aussi le droit de tenir chronique. Et des éditoriaux! Et des commentaires!! Ah oui, oui, et à la radio, et à la télé, pas juste sur le web!!! Ah ben, ça alors!

Serait-ce que l’image de « courrier aux lecteurs » (qui fait moins noble que chroniqueurs) mets les choses en perspective? 😉

Écris toujours, tu m’intéresses!
Le DGE et les médias traditionnels peuvent bien réduire la blogosphère à un courrier aux lecteurs. Je crois plutôt à une communication directe de citoyen à citoyen sans institutions interposées. Et en ce sens, la tradition humaniste et démocrate nous sauve la mise : nous sommes en filiation directe avec la société intellectuelle des Lumières (la liberté d’expression) et nous utilisons un véhicule rationnel et reconnu (l’écrit).

Une image vaut mille maux
Alors que penser du fait que le DGE veuille faire enlever des vidéos sur Youtube? Flixrob, des vidéo-blogueurs, attaquaient le parti sortant. « Ce n’est pas du tout la liberté d’expression qui est en cause ici. (…) c’est la notion de dépense électorale. La loi balise les dépenses qui pourraient favoriser ou défavoriser des candidats« . (porte-parole du DGE)

L’écriture audio-visuelle n’a pas acquis les lettres de noblesse lui permettant de « communiquer rationnellement ». Elle ne « dialogue » pas, elle « influence ». On ne reconnait pas l’écriture audio-visuelle comme une façon de communiquer un point de vue comme l’écrit. On lui reconnait par contre son terrible pouvoir de séduire…irrationnellement. Ça en dit long sur notre démocratie.

Les coups et dépenses
Ces même blogueurs n’auraient pas été inquiétés s’ils s’en étaient tenu à un blog écrit… Ils auraient été des lettres aux lecteurs ;-). Maintenant c’est une offense à la loi. Mais le coup caché d’une vidéo est plus grand.

Ce n’est pas une question de coût, mais d’impact. Côté coût, la vidéo sur Internet vaut bien 1000 pancartes. Alors pour le DGE, la question est de savoir si utiliser le pouvoir du réseau est un dépense ou non.

La brêche
Ce qui peut se passer est simple: laissons les usagers créer leurs vidéos viraux. Que les meilleurs percolent. Et quand un de ceux là sera efficace, le parti qui a le plus intérêt le prendra dans ses dépenses. On pourrait appeler ça le user-generated campaign..

Conférencier, consultant en stratégie web et réseaux sociaux, chargé de cours. Nommé un des 8 incontournables du Montréal 2.0 (La Presse, 2010). Je tiens ce carnet depuis 2004.

Pas de commentaires pour le moment.

Laisser un commentaire

5 points pour bien bâtir votre auditoire

À la question «Quels sont les éléments les plus importants pour bâtir son audience» posée par Olivier Lambert, j’avais répondu […]

Changement de cycle [4] / Internet est mort, vive les internets

Toute transition laisse apparaître par décantation les éléments moteurs qui alimenteront le cycle suivant. Ce billet clôt une série de quatre sur le changement de […]

Zéro Seconde a 10 ans!

En février 2014, mon blogue a soufflé ses 10 bougies. C’est une décennie complète à observer les impacts du numérique sur […]

Changement de cycle [3] / Deep Learning, robots et AI: à qui appartiendra l’économie de demain?

Changement de cycle [1]: Élites hors circuit numérique Changement de cycle [2] / Élites? Quelles élites? Changement de cycle [3] […]

Les médias sociaux en entreprise

Je vous invite au lancement de mon livre “Les médias sociaux en entreprise” que j’ai co-écrit avec Marie-Claude Ducas et Guillaume Brunet. Dépêchez-vous de […]

Pourquoi bloguer (dans un contexte d’affaires)

Voilà la couverture du livre dans lequel j’ai écrit le premier chapitre « Bloguer pour influencer ». Il est maintenant en pré-vente […]